Editoriaux, Non classé

OUI Un projet alternatif d’internat est possible, les pistes en sont tracées.

Ce nouveau projet serait

  • Respectueux du bien être des lycéens et garant de leur présence dans la ville
  • Favorable à leur développement culturel et identitaire grâce au contact vivant de l’art
  • Compatible avec la conservation in situ des vestiges de la ville romaine
  • En harmonie avec les patrimoines urbains et architecturaux de ce quartier du secteur sauvegardé
  • Soucieux de recouvrer le poumon vert de ce cœur d’îlot

Un tel projet, bénéfique pour ses retombées touristiques à la prospérité de la ville, serait la fierté d’Uzès et pourrait servir de référence.

Il remplacerait un projet incongru et démesuré  qui, implanté en plein secteur sauvegardé, constitue une offense à la cité d’Uzès, prend la place des vestiges de la ville romaine d’Ucétia et efface la mosaïque de nos regards